Pourquoi une chirurgie du cartilage est-elle nécessaire ?

Pourquoi une chirurgie du cartilage est-elle nécessaire ?

On entend souvent parler d’une chirurgie du cartilage, surtout chez les sportifs ou les personnes âgées. Mais on ne comprend vraiment pas en quoi consiste cette pathologie et pourquoi faire appel au traitement chirurgical. Détails et explications…

Qu’est-ce qu’un cartilage ?

Le cartilage est la partie qui recouvre les surfaces de l’articulation des os, celui-ci facilite le mouvement, et par la même, amortie les chocs. Le cartilage est également la partie souple sur laquelle se pose la membrane synoviale. Il permet de soutenir le corps, c’est un tissu conjonctif qui varie selon les différentes parties de ce même corps.

En quoi consistent les pathologies cartilagineuses ?

Le cartilage étant l’un des éléments essentiels pour la mobilité, il est constamment sollicité par toutes sortes d’activité quotidienne ou par des accidents. Ces traumatismes peuvent avoir plusieurs conséquences sur l’état des articulations, ce qui engendre plusieurs maladies ou pathologies cartilagineuses relatives au cartilage.

Ces pathologies peuvent être dues à diverses causes notamment :

- L’usure et le ramollissement du cartilage entrainant ainsi des arthroses.
- Des inflammations entrainant des chondrites.
- Le cartilage peut se briser et on le voit dans les ruptures de ménisque.
- La détérioration du cartilage peut se manifester dans plusieurs articulations, telles que dans la gonarthrose qui se caractérise par l’altération du cartilage du genou. Quand la gonarthrose devient douloureux, la rotule se dégénère graduellement.
- Le cartilage peut être atteint par des tumeurs.

Pourquoi choisir le traitement chirurgical ?

Les pathologies cartilagineuse sont parfois irréversibles et entrainent une invalidité partielle ou totale qui peut affecter la qualité de vie des personnes entrainant ainsi que des douleurs interminables. Dans certains cas, les traitements médicamenteux ne peuvent pas ou plus soulager ces maux vu l’état avancé de la maladie.

Le traitement chirurgical devient l’ultime recours pour remédier à certaines pathologies surtout dans les cas de cartilage endommagé puisque celui-ci, une fois détruit, ne se reconstitue pas par lui-même (telle que les cellules épithéliales, par exemple). La chirurgie orthopédique est la solution adéquate pour le bien-être des personnes gravement atteintes. Le traitement chirurgical peut reconstruire et reconstituer les parties non fonctionnelles d’une manière définitive et permanente.

On voit que dans certains types de cancer des os, l’opération de reconstruction contribue énormément au fonctionnement le plus normal possible du membre opéré. Il en est de même pour toutes les autres pathologies non tumorales, de l’épaule, du bras, du poignet, du genou, de la hanche…etc.

Intervention et phase post-opératoire

Différentes procédures de réparation du cartilage existent selon la nature de l’atteinte et la gravité de l’altération de celui-ci. En matière de cartilage articulaire, les procédures varient selon les techniques chirurgicales utilisées (technique de simulation osseuse, autogreffes, lavage arthroscopique…). La durée de l’hospitalisation est souvent de 1 à 3 jours et la réhabilitation qui suit est très importante. En effet, le processus est généralement long mais toutes les consignes doivent être respectées pour des résultats satisfaisants et afin que les cellules du cartilage arrivent à maturité. Dans la majorité des cas, la récupération fonctionnelle prend 6 mois et la reprise d’activités sédentaires est autorisée après environ 6 semaines de la chirurgie. Des séances de physiothérapie organisées sont planifiées pour une meilleure rééducation.


Laissez un commentaire




Faites vous appeler gratuitement

Indiquez la date, l'heure et le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé.