C’est confirmé : Les aliments ne sont pas des vecteurs de transmission du nouveau coronavirus

Les aliments ne sont pas des vecteurs de transmission du nouveau coronavirus

D’après les données scientifiques disponibles jusqu’à maintenant, rien ne prouve que les personnes ayant consommé des aliments souillés par le Covid-19, peuvent être contaminées par voie digestive. Toutefois, il ne faut pas oublier d’appliquer toutes les mesures d'hygiène ordinaires pendant la préparation des plats. D’ailleurs, l'autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) semble être rassurante concernant ce point. En effet, elle a déclaré que les aliments ne sont pas considérés comme des vecteurs puissants de transmission de la maladie.

Risque de la transmission du virus par la consommation des aliments suspectés

Des études faites sur les dernières épidémies causées par des coronavirus apparentés, comme par exemple, le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) ou le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV), montrent que la maladie ne se transmet pas par la consommation d'aliments.

Jusqu’à ce moment, il n’existe pas des preuves qui montrent que ce nouveau coronavirus puisse être transmis via les aliments. D’après le centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), le virus se propage à grande vitesse d'une personne infectée à une personne saine, bien que la source initiale de cette pandémie fût probablement d’origine animale.

L'EFSA précise que des équipes scientifiques du monde entier sont en train de suivre la propagation du virus. Ils n’ont pas signalé jusqu’à présent des cas de contagion à travers les denrées alimentaires.

L'Anses, en France, a aussi fait appel à une équipe scientifique experte pour étudier ce sujet. Finalement, elle a effectué le même constat. Autrement dit, le virus ne se transmet pas directement par la consommation d’un aliment issu d’un animal. En effet, le risque de contamination des animaux est faible.

La préparation des repas doit être soumise à certaines règles d'hygiène

Jusqu’à ce jour, l’hypothèse de la transmission du virus directement par voie digestive est rejetée. En effet, le fait de trouver le Covid-19 dans les selles des personnes malades montre que la présence du virus dans la circulation sanguine est plutôt due à une infection par voie respiratoire et non pas par voie digestive. Outre cela, il ne faut pas oublier la sensibilité du Covid-19 aux températures de cuisson. En effet, l’exposition des aliments à une température supérieure ou égale à 63°C pendant 4 min permet de réduire efficacement le risque de contamination.

Même si on considère que le risque de transmission du virus via des aliments crus ou insuffisamment cuits est aussi faible, il faut toujours prendre certaines précautions. Par exemple, la personne infectée ne doit pas préparer les repas aux autres membres de la famille. Aussi, elle ne doit pas toucher les aliments directement avec ses mains, ni les faire exposer à ses toux et ses éternuements.

Bref, tout le monde doit appliquer certaines mesures d’hygiène préventives afin d’éviter tout risque de contagion. Pour ce faire, il faut bien se laver les mains avant et après la consommation des aliments, nettoyer le plan de travail, cuire la viande suffisamment et ne pas mélanger les aliments crus et cuits.





Faites vous appeler gratuitement

Indiquez la date, l'heure et le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé.