Les ronflements et l'apnée du sommeil

Les ronflements et l'apnée du sommeil

Les ronflements sont souvent liés aux vibrations provoquées par la diminution de l’ouverture et le passage de l’air quand les muscles et les tissus de la langue et du palais se relâchent pendant le sommeil.

Ils peuvent en effet, être un signe alertant d'apnée du sommeil qui est souvent liée à des difficultés respiratoires qui peuvent par la suite entraîner un défaut d'oxygénation de l'organisme.

Quelle est la procédure de l'intervention ?

L’intervention thérapeutique sera adaptée à la situation et à l’état du patient.

Il existe plusieurs traitements pour soigner l’apnée du sommeil tels que : les orthèses d’avancée mandibulaire, la Pression positive continue (PPC), la perte de poids ou la chirurgie dans certains cas, le laser et la radiofréquence.

Dans ce cas comment le choix du traitement est posé? Le choix du traitement de l’apnée du sommeil, est défini par une équipe médicale en fonction des symptômes que présente le patient et de la sévérité de la maladie.

Une chose est sûre, les mesures hygiéno-diététiques sont indispensables et consistent principalement à :

-Suivre un régime pour perdre du poids s’il existe une surcharge pondérale,
-diminution de la consommation de tabac,
-Eviter la prise d’alcool en soirée,
-Eviter la prise de somnifères.

Qui sont les candidats éligibles pour cette intervention ?

A l’issu d’un examen polygraphique le ronfleur pourrait être classé selon les tris catégories ci-dessous pour se voir proposer un traitement adapté :

- Ronfleur simple sans apnée
- Ronfleur+apnée modérée
- Ronfleur +apnées sévères c'est le Syndrome d'apnées du sommeil

Comment se déroule le traitement ?

Ce qui peut diminuer le phénomène d'obstruction est le maintien de la mâchoire inférieure dans une position avancée pendant le sommeil.

L’orthèse peut être réalisée au cabinet médical sur mesure ou prête à l’emploi chez le pharmacien.

Qu'en est-il de la récupération et des résultats ?

Chaque patient qui ronfle devrait penser à bénéficier d’un bilan anatomique et polygraphique pour se voir proposer un traitement adapté.

Le ronflement étant subjectivement et objectivement diminue ou aboli avec l’OAM et le nombre d’apnée est réduit de manière significative.


Laissez un commentaire




Faites vous appeler gratuitement

Indiquez la date, l'heure et le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé.