Le tendon d’Achille : chirurgie et récupération

Le tendon d’Achille : chirurgie et récupération

Le tendon calcanéen, ou tendon d’Achille, est le tendon qui relie les muscles du mollet à l’os du talon, ou le calcanéum. Ce tendon est caractérisé par son élasticité et permet de se soulever sur la pointe du pied. Une forte sollicitation ou la pratique d’un sport sans échauffement entraînent l’inflammation du tendon, voire sa rupture. Voici quelques éléments de réponse sur la chirurgie du tendon d’Achille.

Les types de lésions du tendon d’Achille

Très puissant et fondamental à la marche, le tendon d’Achille permet de décoller le talon du sol en exerçant une traction vers le haut. Toutefois, ses filaments peuvent s’affaiblir ou encore se rompre brutalement à la suite d’un effort sans étirement et échauffement. Le tendon d’Achille peut souffrir de différents types de lésions :

- Les tendinites sont des lésions inflammatoires causées par un effort brusque et sans échauffement ce qui provoque un frottement. Cette lésion se manifeste par un œdème, une douleur, une rougeur et des sensations de brûlure.
- Les tendinoses : ce sont des lésions chroniques dues à des traumatises répétés. Elles engendrent des cicatrices et des micros ruptures des fibres. Ce type de lésion induit une fragilité et une raideur du tendon jusqu’à sa rupture totale.
- Les lésions traumatiques sont provoquées par un choc violent qui peut conduire à une rupture du tendon d’Achille.

Les traitements des pathologies du tendon d’Achille

Les lésions au niveau du tendon d’Achille doivent être traitées afin d’éviter la rupture partielle ou totale du tendon, les douleurs chroniques ainsi que les autres symptômes gênants. De plus qu’en absence de traitement, la force du mollet diminue. Il existe des traitements non chirurgicaux notamment une immobilisation de la cheville pendant quelques semaines, 3 à 4 précisément. Ce genre de traitement orthopédique est destiné aux personnes âgées qui ne peuvent pas effectuer une opération chirurgicale. La chirurgie est réalisée après le bilan d’imagerie et le diagnostic clinique. Selon la gravité de l’inflammation et la rupture du tendon, l’âge du patient et son type d’activité, le chirurgien décide de procéder à une intervention.

En quoi consiste la chirurgie ?

La chirurgie du tendon d’Achille est pratiquée sous anesthésie locorégionale ou générale. Sa durée varie entre 45 et 90 minute. Le but est d’apporter les correctifs nécessaires et de réparer le tendon abîmé. Dans le cas d’une lésion en plein corps tendineux, le chirurgien suture les bords du tendon. En cas de lésion en zone myotendineuse, l’intervention consiste à placer un dispositif passant entre le muscle et le tendon pour fixer ces parties le temps que la lésion cicatrise. La chirurgie peut aussi être une restructuration du tendon en remplaçant les parties endommagées par des greffes.

Comment se déroule la rééducation post-opératoire ?

Après l’intervention, une botte doit être portée durant les semaines qui suivent. Le patient ne doit pas appuyer sur sa cheville, il peut donc utiliser des cannes pour marcher. Des séances de kinésithérapie sont débutées. Le patient pourra reprendre quelques activités sportives progressivement après 3 mois, selon les cas.


Laissez un commentaire




Faites vous appeler gratuitement

Indiquez la date, l'heure et le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé.