La chirurgie de la stérilité

La chirurgie de la stérilité

L’infertilité était auparavant un véritable handicap dans la vie de plusieurs couples. En effet, plusieurs mariages ont vu leur fin à cause de la stérilité de l’un ou de l’autre membre d’un couple malgré la conviction qui régnait aux esprits que seules les femmes peuvent être stériles. Or l’infertilité touche autant les femmes que les hommes et peut être de différents types allant de la stérilité faible jusqu'à l’infertilité incurable.

Les causes de la stérilité que se soit masculine ou féminine sont nombreux dont nous citons à titre indicatif :

- Pour l’infertilité féminine: elles sont d’origine pathologique ou malformative ou encore liées à l’âge de la femme. En effet, après l’âge de 40 ans, les chances de grossesse sont moins de 10% pour les femmes. De même, en cas de malformation au niveau de l’utérus, les trompes de Fallope ou encore les ovaires, la procréation devient de plus en plus difficile. En outre, les pathologies empêchant les femmes de tomber enceinte sont aussi nombreuses telles : l’endométriose, les lésions des trompes de Fallope, les myomes, le cancer, le diabète, les cures psychiques avec antidépresseurs, les maladies thyroïdiennes etc.
- Pour la stérilité masculine : les principales causes sont les malformations du tractus génital rendant impossible le dépôt du sperme au vagin de la femme, les altérations de la production du sperme, les problèmes d’érection, l’obésité etc.

Toutefois, de nos jours les recherches scientifiques et médicales ont pu trouver plusieurs solutions pour mettre fin à la stérilité et réaliser le rêve de plusieurs femmes et hommes à devenir parents.

La chirurgie de la stérilité : champs d’interventions

Parmi les solutions médicales pour faire face à l’infertilité, la chirurgie de la stérilité prend de plus en plus d’ampleur. En effet, l’intervention opératoire vise à éliminer la source de l’handicap empêchant la procréation chez la femme et / ou l’homme à la fois. Ainsi, le chirurgien intervient pour:

- éliminer un polype au niveau de l’utérus via une hystéroscopie
- ouvrir l’extrémité d’une trompe de Fallope bouchée ou fimbrioplastie
- réaliser une myomectomie éliminant les fibromes utérins
- éliminer une endométriose affectant le tissu utérin
- effectuer l’ablation des trompes de Fallope avant une fécondation in-vitro
- réaliser des micro-perforations des ovaires chez les femmes souffrant d’un drill ovarien ou syndrome des ovaires micro-polykystiques
- enlever une ou des adhérences empêchant la rencontre entre l’ovule et les spermatozoïdes
- éliminer une obstruction à l’éjaculation du sperme au fond du vagin
- traiter les varicocèles ou les varices des testicules
- sélectionner les « bons » spermatozoïdes ou une insémination intra-utérine avant d’effectuer une fécondation in-vitro
- etc.

Ces interventions chirurgicales peuvent être accompagnées d’un traitement médical tel un traitement hormonal si les causes de l’infertilité sont multiples et / si les deux parties du couple sont atteints de plusieurs types de stérilité. En ce sens, il est primordial de recourir a l’avis d’un spécialiste en cas ou la procréation s’avère tardive tant pour la femme que pour l’homme car la responsabilité de l’infertilité peut être partagée.


Laissez un commentaire




Faites vous appeler gratuitement

Indiquez la date, l'heure et le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé.