Hallux valgus : tout savoir sur la pathologie et la chirurgie

Hallux valgus : tout savoir sur la pathologie et la chirurgie

Une pathologie assez fréquente, l’Hallux valgus est une déformation du pied qui cause des douleurs et diverses difficultés. Dois-je me faire opérer ? Quels sont les origines de la maladie ? Existe-il d’autres alternatives non chirurgicales ? Zoom sur l’Hallux valgus, de la pathologie à la chirurgie.

Définition, cause et cible

L’Hallux valgus, également appelé « oignon », est une déformation du gros orteil (l’hallux). Il s’agit d’une saillie osseuse qui se manifeste sur la partie médiale de cet orteil causant ainsi des gênes et des douleurs surtout lors du port de chaussure. C’est une déformation assez fréquente qui touche généralement les femmes. La maladie est progressive et entraîne, petit à petit, le déplacement de l’orteil vers l’extérieur générant une sorte de bosse qui peut engendrer une inflammation, si elle est frottée contre le soulier.

L’Hallux valgus est majoré par l’âge ainsi que le port de chaussures avec des bouts pointus ou à talons, ce qui explique son apparition chez les femmes, principalement. Toutefois, les recherches ont démontré l’existence d’une prédisposition familiale, à savoir héréditaire, à ce type de déformation. La vitesse de progression de la maladie varie selon les cas. Parfois, l’Hallux valgus cause une rupture d’autres structures au niveau du pied ou la rétraction des tissus ligamentaires ou du tendon.

Les conséquences d’un Hallux valgus

Mise à part le côté esthétique, les conséquences d’un Hallux valgus sur le quotidien d’un patient atteint sont nombreuses. La plus pénible, c’est la douleur ressentie au niveau du gros orteil. En effet, les maux surviennent à chaque usage prolongé du pied comme la pratique de sport ou la station debout voire même la simple marche. Les patients se voient obligés de renoncer à plusieurs activités rien que pour éviter ces douleurs parfois insupportables. L’Hallux valgus entraine également des difficultés au niveau du chaussage. Le patient n’arrive plus à porter ses chaussures sans souffrir de maux et sans avoir des gênes. La forme triangulaire causée par la maladie est incompatible avec les modèles de chaussures disponibles, ce qui affecte encore plus le quotidien du malade. En outre, l’Hallux valgus est à l’origine de l’apparition de bursite. En effet, le frottement avec les souliers causent des zones rouges et inflammatoires qui deviennent rapidement très douloureuses au moindre contact. Lorsque ces zones deviennent remplies de liquide, on parle de bursite qui risque de s’infecter.

Faire ou éviter la chirurgie ?

Il existe des semelles orthopédiques et un choix de chaussures adaptées vous est offert. Les semelles réduisent les douleurs et minimisent l’appui. Toutefois, le recours à la chirurgie est parfois inévitable surtout après échec des moyens médicaux et l’absence d’amélioration avec le traitement podologique. Le degré du handicap quotidien affecte la décision d’intervention chirurgicale. Le patient peut choisir de se faire opérer pour des raisons esthétiques, sociales ou autres. Une consultation d’un chirurgien spécialisé en orthopédie est indispensable pour évaluer le degré d’impact de la maladie sur le quotidien et la nécessité de procéder au traitement chirurgical. L’intervention a pour objectif de corriger l’axe et faire disparaitre la bosse au niveau du gros orteil. L’hospitalisation peut être en ambulatoire, selon les cas, et la chirurgie dure environ 45 minutes à une heure trente.


Laissez un commentaire




Faites vous appeler gratuitement

Indiquez la date, l'heure et le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé.