Coronavirus et diabète

Coronavirus et diabète

Les personnes diabétiques ne sont pas plus exposées à la contamination par le Covid-19 par rapport aux autres. Toutefois, selon l’office fédéral de la santé publique (OFSP), ils sont parmi les personnes les plus à risque d'infection, tout comme les personnes ayant des maladies chroniques. En effet, le système immunitaire des diabétiques est plus fragile. .

En particulier, les patients diabétiques de type 2 sont appelés à rester vigilants et contrôler sérieusement leur glycémie pendant la période d’épidémie. Sinon, ils peuvent développer une surinfection s’ils tombent malades en contractant le Covid-19, explique le chef du service d’endocrinologie - diabétologie - reproduction du CHU de Nice, Nicolas Chevalier

Les patients diabétiques ne vont pas obligatoirement contracter le Covid-19 gravement

L’obésité, à elle seule, peut être un facteur de risque. En effet, certains diabétologues indiquent que le risque augmente davantage chez les personnes ayant un indice de masse corporelle très important. Par conséquent, les patients à la fois diabétiques et obèses, sont beaucoup plus vulnérables.

De toutes les façons, Boris Hansel précise que les patients diabétiques ne vont pas obligatoirement contracter gravement le Covid-19. Ils doivent tout simplement être un peu plus vigilants et prendre les mêmes précautions que le reste de la population.

C’est pourquoi les diabétologues ont mis en place un service collaboratif en ligne disponible sur le site www.covidiab.fr afin de mieux soutenir les personnes diabétiques. L’objectif de ce projet consiste à donner aux patients diabétiques toutes les informations nécessaires en temps réel et répondre à toutes leurs questions, tout en les accompagnant de près dans ces conditions difficiles.

Pourquoi les diabétiques sont-elles des personnes plus à risque ?

Tout le monde est susceptible de contracter le coronavirus, mais à des degrés différents. En effet, comme pour plusieurs types d’infection, certains sujets risquent d’avoir des complications beaucoup plus accentuées en cas de contamination, à cause du facteur âge ainsi que leur état de santé. C’est par exemple le cas des personnes ayant une maladie chronique comme le diabète, l’asthme, et certaines maladies cardiovasculaires, ou les personnes fragiles qui suivent certains traitements comme la chimiothérapie ou l’immunothérapie.

Chez les personnes ayant un diabète de type 1 ou de type 2, l’augmentation continue du taux de glycémie peut affaiblir le système immunitaire et les rendre plus à risque de développer des complications face à certaines maladies infectieuses. C’est pourquoi il faut toujours bien contrôler et surveiller le taux de glycémie.

Outre cela, les maladies infectieuses sont capables de perturber la glycémie. Donc, les diabétiques doivent examiner régulièrement leur glycémie notamment en cas d’apparition d’une fièvre qui favorise davantage la déstabilisation du diabète.

Chez les personnes diabétiques de type 1 présentant, pendant plusieurs heures, un taux de glycémie élevée supérieur à 250 mg/dL, il est conseillé de rechercher l’acétone. C’est pourquoi il faut avoir des bandelettes de cétonurie ou cétonémie.





Faites vous appeler gratuitement

Indiquez la date, l'heure et le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé.