Comment traiter une arthrose du pied ?

Comment traiter une arthrose du pied ?

Les maladies qui ne sont pas prises en charge correctement peuvent s’aggraver ou causer d’importantes douleurs à court et long terme. L’arthrose est l’une des pathologies connues pour ses douleurs au niveau des articulations et qui sont dues à l’usure du cartilage. Elle peut toucher la hanche, le genou, le cou, les doigts, la cheville ou même la colonne vertébrale. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur l’arthrose du pied et notamment la chirurgie du pied par arthrodèse. Lisez…

L’arthrose du pied : pathologie et diagnostic

Comme nous l’avons déjà expliqué, l’arthrose est l’abîment progressif de l’articulation. Cette maladie est irréversible et se manifeste généralement chez les personnes âgées et due, donc, au vieillissement. Ceci n’exclut pas qu’elle peut toucher d’autres catégories d’individus. Quand on parle d’arthrose du pied, on évoque les articulations au niveau de ce membre inférieur. On distingue deux localisations possibles sur le pied à savoir l’orteil (il s’agit dans ce cas d’hallux valgus) et la cheville. L’arthrose du pied alerte le patient à travers divers symptômes notamment :

• Les gonflements de l’articulation à cause de l’inflammation.
• Les douleurs importantes.
• Dans le cas d’hallux valgus (c’est-à-dire une arthrose de l’orteil), l’articulation peut se déformer.
A noter que la majorité des personnes atteintes d’une arthrose du gros orteil sont des femmes. En effet, les études montrent que 90% des sujets sont féminins.

Le traitement chirurgical par arthrodèse

Plusieurs options s’offrent à vous si vous êtes atteints d’une arthrose de la cheville ou d’hallux valgus. Vous devez, tout d’abord, consulter votre médecin soignant si vous remarquez l’un des symptômes précédemment évoqués. Celui-ci vous orientera vers les éventuelles possibilités de traitement :

• Dans un premier temps, un traitement médical est systématiquement recommandé. Il combine des antalgiques, des anti-inflammatoires, des infiltrations de cortisones ou des paracétamols. Le port d’appareillage rigide (orthèse) pour maintenir l’articulation est recommandé ainsi qu’une pose de prothèse dans le cas de l’arthrose de la cheville.
• Si le traitement médical est inefficace, votre état de santé ne s’est pas amélioré ou que les douleurs sont persistantes, pénibles et voire handicapantes, un recours à la chirurgie devient envisageable.

L’arthrodèse est une intervention orthopédique qui a pour objectif de bloquer l’articulation touchée pour que le patient retrouve sa sérénité et sa mobilité. L’arthrodèse ne concerne que l’arthrose de la cheville. Pour le cas d’hallux valgus, la chirurgie consiste à redéfinir l’axe de l’orteil déformé. Tandis que pour la cheville, le chirurgien fait appel à l’arthrodèse qui permet de retirer le cartilage abîmé et de fusionner les structures osseuses par des vis ou des plaques.

Comment éviter les éventuelles complications

L’arthrodèse est crainte par les patients faute d’un manque de documentation. Il s’agit d’une intervention à plusieurs bénéfices qui permet de corriger les problèmes causés par l’arthrose. Comme toute opération chirurgicale, des complications peuvent avoir lieu. Pour vous aider à vous en prémunir, demandez toujours conseil auprès de votre médecin si vous remarquez quelque chose d’inhabituelle ou que vous ressentez des douleurs. Bien évidemment, un suivi post-opératoire est toujours préconisé ainsi que le port d’une attelle en résine pour limiter les mouvements afin que votre pied se consolide convenablement. Des radiographies de contrôle seront également effectuées à 6 semaines, 3 mois et 6 mois après l’opération. Enfin, la patience est la clé pour tout rétablissement, alors prenez votre temps et suivez vos séances de rééducation.


Laissez un commentaire




Faites vous appeler gratuitement

Indiquez la date, l'heure et le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé.