Anatomie et fonctionnement du genou

Anatomie et fonctionnement du genou

Le système ostéomusculaire est le premier responsable de la posture humaine et de sa mobilité. Chaque composante de ce système est aussi importante que les autres, mais certaines parmi elles sont primordiales pour la mobilité globale du corps humain. Principalement, le genou est cette partie du système musculo-squelettique qui supporte tout le poids du corps, tout en assurant la fluidité des mouvements des membres inférieurs et par conséquent ceux du corps entier.

Le genou est en faite une des articulations les plus élémentaires du corps humain. Il se situe entre l’os de la cuisse et celui de la jambe.

Cette articulation met en relation trois os : le fémur (os de la cuisse), le tibia (os de la jambe) et la rotule. Ce dernier os est élémentaire pour le bon fonctionnement du genou. En effet, le genou permet à l’être humain trois types de mouvements la flexion-extension, l’adduction-abduction et la rotation interne-externe.

La flexion est un mouvement dirige vers l’arrière rapprochant l’arrière de la cuisse a celui de la jambe. L’extension est le mouvement contraire mais s’arrête lorsque le fémur, la rotule et le tibia sont sur le même axe vertical. Quant à l’abduction elle représente le mouvement séparant intérieurement les surfaces articulaires et mettant en tension le ligament latéral interne. L’adduction est le mouvement inverse de l’abduction. Finalement, la rotation interne et externe consiste en des mouvements de glissement interne et externe mettant en sens opposé le fémur et le tibia.

Les mouvements du genou sont aussi tributaires, outre les os précités, dans une large mesure de d’autres composantes du genou dont principalement : les ligaments et le cartilage.

Les ligaments sont des tissus conjonctifs résistants reliant les os et ayant pour principale fonctionnalité la limitation de l’excès des mouvements de glissements entre les os. Le genou est compose de quatre types de ligaments : le ligament croisé antérieur, le ligament croisé postérieur et deux ligaments collatéraux internes et externes.

Le cartilage, quant à lui, est utile pour permettre le glissement des os lors des mouvements du genou. Il couvre les extrémités du fémur et du tibia ainsi que celles de la rotule. Par sa physionomie élastique et lisse, le cartilage assure la fluidité des mouvements du genou et la répartition adéquate des charges dans ce dernier. Toutefois, il est important de signaler que le cartilage est extrêmes sensible à certaines maladies affectant le genou. En effet, l’atteinte de cette composante est irréversible contrairement à d’autres composantes et organes du corps humain.

De même, les ligaments et les autres composantes du genou sont aussi vulnérables à certaines affections et maladies mettant en jeu la mobilité et la stabilité du genou et du squelette en général. En effet, cette articulation avec sa géométrie osseuse est à la fois stable, ferme et fragile et toute atteinte à l’une de ses composantes compromet immédiatement le fonctionnement du genou tout entier tout en infligeant des douleurs de sévérité variable selon la composante abimée. Il est donc important de consulter un orthopédiste ou un rhumatologiste ou encore son médecin généraliste en cas d’apparition de certaines douleurs au niveau des genoux afin de détecter en temps opportun la ou les maladies afférentes et préserver au tant que possible l’anatomie naturelle du genou.


Laissez un commentaire




Faites vous appeler gratuitement

Indiquez la date, l'heure et le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé.